maskarade-scenographie-fort-villy-ligne-maginot-exposition-permanente-site

Ouvrage de la Ferté

centre d’interprétation de la Ligne Maginot

Team

Architecte mandataire : Philippe Suan et associés
Scénographe : masKarade
Réalisatrice : Christine Tournadre
Multimédias : drôle de trame

Prix

lauréat du concours en 2014

Maîtrise d’ouvrage

Communauté de commune des Portes du Luxembourg

maskarade-scenographie-ouvrage-de-la-ferte-ligne-maginot-exposition-permanente-ecran

CONCEPT

L’ouvrage de la Ferté est un lieu tragique de la ligne Maginot. 107 soldats se verront dans l’obligation de résister à l’attaque allemande. Ils périront tous asphyxiés au fond de l’ouvrage.
Le site est entretenu par une association de bénévoles. La Communauté de Commune des Portes du Luxembourg décide d’entreprendre des travaux d’aménagement d’un bâtiment d’accueil et d’interprétation qui permette aux groupes de visiteurs une initiation aux contenus en attendant confortablement la visite guidée de l’ouvrage.
Les objectifs de la scénographie est de générer de l’émotion, de rendre hommage aux victimes, d’ouvrir les thématiques vers l’avenir, d’encourager des vocations à entretenir la mémoire du site et de créer une unité du parcours entre les extérieurs, le bâtiment d’accueil et la visite de l’ouvrage.
Il s’agit également de proposer une souplesse d’exploitation avec une visite à la carte, des dispositifs évolutifs et de renvoyer les visiteurs sur d’autres sites touristiques des environs.

maskarade-scenographie-ouvrage-de-la-ferte-ligne-maginot-exposition-permanente-vitrine

L’ambiance

L’univers du centre d’interprétation est sobre. L’ambiance lumineuse invite au recueillement. Les matériaux choisis expriment l’esprit fonctionnaliste de l’ouvrage : murs en béton, résille métallique. Des panneaux de bois veinés réchauffent l’ambiance.
Quelques objets symboliques, souvenirs de la tragédie sont mis en valeurs dans des vitrines.
Une géométrie simple anime l’espace et oriente les circulations. Un mobilier central divise l’espace en deux parties. D’un côté, il fait office de vitrine présentant des objets personnels des victimes. Il intègre un écran diffusant en boucle leur portrait. Placées dans le plateau, des tablettes tactiles donnent accès à une base de donnée gérée par l’association. Sur l’autre face, le mobilier sert d’assise pour visionner la vidéo-projection d’un film émouvant mélangeant animation et archives, (conçu par Christine Tournadre, produit par la société Drole de Trame et Train Train) racontant les faits du drame.

maskarade-scenographie-ouvrage-de-la-ferte-ligne-maginot-exposition-permanente-film